Le Canal du Centre et l'essor des industries mécaniques de la fin du XVIIIème à 1984

Lucien Gandrey et Jean-Claude Mallard

"CHALON-SUR-SAÔNE

Le canal du Centre

 et l'essor des industries mécaniques

de la fin du XVIIIe siècle à 1984

 

Dès la fin du Moyen Age le développement du bassin charbonnier de Montcenis suivi de la création en 1781 d'un établissement industriel mettant en œuvre les nouvelles techniques

métallurgiques développées en Angleterre.(Implanté sur le hameau du Crozot qui deviendra en 1793, la commune du Creusot). De 1781 à 1836 ce site industriel traversera des périodes agitées (crise générale de la métallurgie). En 1826 l'usine métallurgique a été achetée par la société anglaise Mamby  qui cède la fonderie à Coste Frères et Jules Chagot. Ces derniers font faillite en 1833. Le 21 octobre, 1836 par acte sous seing privé établi à Chalon-sur-Saône, une société en commandite par actions est formée, Schneider Frère et Cie en sont les gérants. Les statuts sont déposés chez maître Foucher, notaire à Paris. Ils prendront possession des usines le 1er janvier1937.

La création du canal du Centre permet le désenclavement du site du Creusot entrainant le développements des usines du Creusot (facilité d'approvisionnement des produits de base pour la sidérurgie et facilité d'expédition des produits fabriqués).

Le développement des réseaux ferrés améliorerons également les liaisons entre le Creusot et Chalon-sur-Saône.

A Chalon-sur-Saône cette révolution industrielle apporte un complément de dynamisme commercial et le développement d'industries mécaniques parmi lesquelles celui du "Petit Creusot".

 

Cet ouvrage largement illustré propose l'histoire de cette aventure industrielle.